Vous cherchez un commissaire-priseur ?

Vous êtes au bon endroit

Le concours de commissaire-priseur

concours commissaire-priseur

Le concours de commissaire-priseur est réputé pour être un examen difficile. Il faut à la fois des connaissances très pointues en histoire de l’art, avoir le sens de la curiosité et un certain charisme pour mener à bien une vente. La plupart des candidats sont entre bac +3 ou +5, afin d’optimiser leur chance de réussite il est possible de suivre des formations complémentaires avec des institutions comme Art & Droit ou Drouot Formation.

Il y a une session par an, qui commence généralement fin septembre, qui se déroule à l’Ecole du Louvre. Le Conseil des Ventes est chargé de son organisation et publie les résultats. En moyenne, les promotions sont composées entre 20 et 25 personnes. Le programme de révision, relativement dense, est disponible sur le site de cette institution.

 

L’inscription au concours de commissaire-priseur

Pour avoir accès à cet examen d’entrée, il est nécessaire d’avoir un double diplôme équivalent à deux bac +3, l’un en droit et l’autre en histoire de l’art ou dans un domaine équivalent comme en l’art appliqué. Ces études sont accessibles par la voie universitaire mais certains candidats au concours de commissaire-priseur vont opter pour suivre des études à l’Ecole du Louvre, faisant autorité dans le domaine de l’histoire de l’art. Certaines universités proposent de faire une double licence en droit et histoire de l’art, mais la sélection se fait sur dossier. Des écoles privées proposent également des enseignements en vue de préparer cette échéance.

 

L’inscription du concours de commissaire priseur s’effectue sur internet, il est possible de s’inscrire au plus tard un mois avant le jour j. Il faut également régler 90€ pour les frais d’inscription. Une convocation est envoyé à chaque candidat, elle est obligatoire et doit être présenter avec une pièce d’identité le jour des épreuves.

 

Comment se passe le concours de commissaire-priseur?

L’examen se divise en deux parties, il faut d’abord passer l’écrit qui se compose de deux dissertations de quatre heures en droit et en histoire de l’art. Cette première partie se déroule sur une journée. Le conseil des ventes mets en ligne chaque année les sujets qui sont tombés. Cela donne un bonne aperçu afin de se préparer au mieux.

 

Une fois que le candidat est admissible, il doit passer quatre oraux différents qui portent sur le droit, l’histoire de l’art, l’économie gestion et une langue étrangère. Ces épreuves sont ouvertes au public.

 

Après le concours de commissaire-priseur

Lorsque le candidat est admis, il est invité à effectuer deux ans de stages auprès d’un commissaire-priseur de ventes volontaires ou judiciaire ou auprès des différents acteurs du marché de l’art. Certaines semaines sont banalisées pour les cours dispensés soit à l’Ecole du Louvre ou à l’ESCP Europe. Des examens intermédiaires sont organisés et le redoublement n’est autorisé qu’une seule fois. Un examen de sortie doit être validé auprès d’un jury, celui-ci est également réputé pour être difficile, il consiste en partie à faire un tour de salle à Drouot et de décrire les objets présentés.

Une fois terminée, un certificat de bonne accomplissement de stage autorisant le jeune commissaire-priseur à taper les ventes volontaires uniquement est délivré. Pour effectuer des ventes judiciaires en tant qu’officier ministériel, un examen supplémentaire doit être validé.

L’annuaire commissaire priseur vous propose de trouver l’étude la plus proche de chez vous.

A propos de commissaire-priseur.com

Bienvenue sur l’annuaire de commissaire priseur. Vous recherchez un commissaire priseur en France vous êtes au bon endroit. Le site Annuaire commissaire priseur vous permet de trouver votre commissaire priseur partout en France. Recherchez un commissaire priseur grâce à notre annuaire en ligne, il ne vous reste plus qu’à le contacter directement.

Vous êtes commissaire-priseur ?

proposer mon cabinet

Les commissaires-priseurs par ville