Vous cherchez un commissaire-priseur ?

Vous êtes au bon endroit

Le Crédit Municipal

Le Mont de Piété a été créé en 1637 par Théophraste Renaudot sur autorisation du roi Louis XIII. Ce dernier connaît plusieurs difficultés jusqu’à l’arrivée de Napoléon Bonaparte qui lui confie le monopole du prêt sur gage. L’activité déclinant au début du siècle, le Mont de Piété change de nom pour devenir le Crédit Municipal, annonçant un élargissement de son activité tourner vers le secteur bancaire. La loi bancaire de 1984 lui consacre le statut d’établissement de crédit.

 

Le crédit municipal est une institution ancienne également connu sous le nom de “chez ma Tante”. Cette expression est d’ailleurs née à l’occasion d’une anecdote qui est la suivante, le prince François-Ferdinand-Philippe d’Orléans, fils de Philippe d’Orléans, avait gagé sa montre pour honorer ses dettes de jeu et il a fait croire à sa mère, la reine Marie-Amélie, qu’il l’avait oublié celle-ci chez sa tante. Le Crédit Municipal de Paris est le plus connu, mais aujourd’hui il y a environ une vingtaine d’établissements similaires en France. Ce sont des établissements publics communaux et d’aide social.

 

Comment fonctionne le prêt sur gage?

Le principe de cette institution est de réaliser des prêts sur gages. Ce moyen est une alternative efficace au prêt bancaire. Lorsqu’une personne désir emprunter immédiatement de l’argent, il lui est possible de déposer un objet de valeur (tableau, bijoux, montres) contre une somme d’argent. Le montant du prêt consenti ne peut pas excéder les deux tiers du prix de l’estimation de l’objet remis en gage. Une dérogation est possible lorsqu’il s’agit d’objets en or ou platine, la valeur du prêt peut alors atteindre les quatre cinquièmes de la valeur établi en fonction du poids. Si l’objet n’a pas une valeur suffisante, il est restitué au détenteur. Le montant des prêts peut varier entre trente et un million d’euros.

Pour que le prêt soit accordé, il faut que la personne justifie son identité en présentant une pièce officielle avec sa photographie. Si l’on désir vendre un objet sans emprunter, il est également possible de passer par ce canal.

Le prêt accordé est généralement pour une durée d’un an.

L’expertise des objets est réalisée par des commissaires-priseurs judiciaires qui sont nommés pour une durée de trois ans renouvelables. Dans certains cas, un expert peut intervenir à la charge de l’emprunteur.

 

Comment et quand récupérer ses objets?

Il est possible de récupérer ses objets à tous moments sans pénalité avant l’échéance du terme du contrat. Il faut alors se rendre physiquement et avec un moyen de règlement sur place. il est possible de nommer un mandataire. Si le remboursement du prêt n’est pas possible, il suffit de payer les intérêts pour renouveler celui-ci pour une durée d’un an.

 

Les ventes aux enchères

Lorsque l’échéance du prêt est dépassée et reste impayée, l’objet gagé est vendu aux enchères publiques afin de rembourser les sommes dues. En cas de non recouvrement, ce sont les commissaires priseurs judiciaires qui sont tenus responsables. Notons que 93% des objets gagés sont récupérés par les propriétaires.

En cas d’excédent éventuel du produit issu de la vente, celui-ci revient à l’emprunteur, aucune procuration n’est acceptée. Un courrier est alors envoyé à la personne pour la prévenir.

En revanche, si vous souhaitez vous séparer définitivement d’un objet sans délai, vous pouvez vous adresser à un commissaire-priseur proche de chez vous.

A propos de commissaire-priseur.com

Bienvenue sur l’annuaire de commissaire priseur. Vous recherchez un commissaire priseur en France vous êtes au bon endroit. Le site Annuaire commissaire priseur vous permet de trouver votre commissaire priseur partout en France. Recherchez un commissaire priseur grâce à notre annuaire en ligne, il ne vous reste plus qu’à le contacter directement.

Vous êtes commissaire-priseur ?

proposer mon cabinet

Les commissaires-priseurs par ville