Vous cherchez un commissaire-priseur ?

Vous êtes au bon endroit

Comment devenir commissaire-priseur ?

article test

Adjugé ! Vendu ! C’est souvent cette formule qui vient à l’esprit lorsqu’on parle de commissaire-priseur. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, les fonctions de ce professionnel ne se limitent pas à diriger les enchères et vendre au meilleur prix. Avant la tenue de la vente, il y a un travail laborieux d’inventaire et d’identification : retracer l’histoire d’un article. On comprend alors que pour devenir commissaire-priseur, il faut suivre une formation bien spécifique.

Qu’est-ce qu’un commissaire-priseur ?

Le commissaire-priseur joue un rôle très important dans une vente aux enchères. Avant de diriger la vente, il va inventorier et estimer tous les articles à vendre. Et lors de la vente, il fait de son mieux pour vendre au meilleur prix.

Pourquoi contacter un commissaire-priseur ?

Contrairement à la pensée commune, les services d’un commissaire-priseur ne sont pas réservés aux individus qui ont une voiture de collection ou un tableau de maitre à vendre au plus offrant. Dans de nombreuses situations, son expertise peut être d’une grande aide pour les particuliers. C’est notamment le cas lorsqu’on veut estimer la valeur des biens meubles d’un héritage ou lorsqu’on veut tout simplement identifier un bien. Son intervention peut aussi faciliter l’élaboration d’un projet de liquidation du régime matrimonial dans le cadre d’une procédure de divorce. Pour devenir un commissaire-priseur, il faut donc une bonne maitrise du droit privé.

Études pour devenir commissaire-priseur

La première étape pour devenir commissaire-priseur est d’obtenir au minimum une licence en droit et une autre licence dans les domaines suivants : histoire de l’art, art appliqué, art plastique et archéologie. Après, il faudra réussir à un examen d’accès au stage de 2 ans de commissaire-priseur. L’examen se déroule chaque année et pour y participer il faut payer un droit de 90 euros. On n’a que 3 chances de passer. Une fois le stage terminé, le conseil des ventes délivre un certificat de bon accomplissement. Ce certificat offre la possibilité de diriger des ventes volontaires aux enchères publiques. Après, pour devenir commissaire-priseur judiciaire, il faut réussir un examen d’aptitude judiciaire tout en remplissant les exigences décrites dans le décret n°2011-1230 relatif à la formation professionnelle continue de certaines professions judiciaires ou juridiques réglementées.

Évolution possible

Bien évidemment, le métier de commissaire peut être amené à évoluer. L’évolution la plus habituelle est d’atteindre le grade d’officier ministériel. Seuls les commissaires-priseurs titulaires de ce grade peuvent effectuer des ventes aux enchères judiciaires. Selon ses aspirations, un commissaire-priseur peut se concentrer sur l’art et entamer une carrière pour devenir expert en art.

Quel est le salaire d’un commissaire-priseur ?

Quand on veut devenir commissaire-priseur, on se pose certainement des questions sur le salaire. Et bien, il faut savoir que le commissaire-priseur perçoit l’essentiel de ses revenus des enchères qu’il organise. Selon le cas, il peut avoir jusqu’à 9% du prix final d’un bien vendu. En moyenne, le métier rapporte 56 000 à 80 000 euros par an. Même s’il est difficile d’accéder au métier, il reste que le métier de commissaire-priseur ne souffre pas de manque de travail.

Si vous souhaitez trouver un commissaire priseur proche de chez vous, n’hésitez pas à chercher le commissaire priseur le plus proche de chez vous via notre outil de recherche.

A propos de commissaire-priseur.com

Bienvenue sur l’annuaire de commissaire priseur. Vous recherchez un commissaire priseur en France vous êtes au bon endroit. Le site Annuaire commissaire priseur vous permet de trouver votre commissaire priseur partout en France. Recherchez un commissaire priseur grâce à notre annuaire en ligne, il ne vous reste plus qu’à le contacter directement.

Vous êtes commissaire-priseur ?

proposer mon cabinet

Les commissaires-priseurs par ville